News

Housemarque rejoint les rangs de PlayStation Studios !

3 mn de lecture
image logo playstation studios

Housemarque, le treizième guerrier

Le foot a sa période des transferts, d’ailleurs devenue si spectaculaire que des sites entiers leurs sont consacrés. Mais il n’y a pas que les grands clubs qui font des gros « moves », dans le jeu vidéo on est aussi habitués à voir des transactions impressionnantes. Et la dernière en date a été officialisée aujourd’hui : PlayStation Studios voit grossir ses rangs avec le renfort de Housemarque.

image playstation studios housemarque

C’est une excellente nouvelle pour tous les amateurs de jeux à tendance arcade, du moins s’ils possèdent une PlayStation 5. C’était sur toutes les lèvres depuis la sortie de Returnal : Sony Interactive Entertainment vient de s’offrir le studio finlandais Housemarque. Voilà un nom qui n’est pas inconnu des amateurs d’action… et de bons gros challenges bien corsés.

Returnal, ce Roguelite qui en a terrassé plus d’un, et notamment des Youtubeurs qui n’imaginaient pas qu’il y a tout un monde vidéoludique en-dehors des mondes ouverts et autres TPS sur rails. Là, c’est du pur jeu qui se rappelle à notre bon souvenir d’une époque qui n’hésitait pas à nous opposer une difficulté élevée, pour différentes raisons. Par exemple, quand Housemarque réalise l’excellent Super Stardust HD, c’est pour le scoring. Donc, il fallait de la résistance. Dans le cas de Returnal, c’est clairement dans le but de faire trouver l’absolu bien-être d’une victoire durement arrachée, par le biais non seulement de la victoire face à un rogntudju de boss, mais aussi d’une avancée scénaristique.

Housemarque a connu quelques ratés, c’est évident. On pense notamment à Alienation, bien moins définitif que son très, très accrocheur grand frère Dead Nation. Ah, que de bons souvenirs en coopération ! Pas sûr que Le Monde de Narnia 3D fut une bonne expérience, même si pour le coup on juge sans avoir essayé. Matterfall, s’il était tout a fait honorable, restait tout de même un peu en-deça des attentes. Cependant, les bons jeux restent très largement dominants, et surtout mémorables. On pense aux très nerveux Twin-stick shooters Nex Machina et Resogun, deux délices pour qui aime chouchouter son skill.

Rassurant pour les fans de jeu résolument arcades

Housemarque et SIE, c’est une histoire d’amour qui dure depuis longtemps, avec pas moins de huit exclusivités au compteur. Il est donc tout à fait logique que le studio devienne le treizième membre de la famille PlayStation. Jim Ryan et Hermen Hulst se sont exprimés :

« Au fil des années, Housemarque a fait étalage de sa maîtrise créative sur une vaste gamme de jeux PlayStation, qui n’ont eu de cesse de mettre en avant la puissance de nos plateformes », explique Jim Ryan, Président Directeur Général de Sony Interactive Entertainment. « L’intégration de Housemarque à PlayStation Studios confirme notre engagement visant à développer les meilleures équipes de développement du secteur et à façonner de nouvelles expériences que seule la plateforme PlayStation peut offrir. »

« Housemarque, qui a déjà fait ses preuves dans la création de jeux originaux offrant un gameplay d’exception, est un studio accompli, que nous sommes très heureux d’accueillir officiellement dans la famille PlayStation Studios », a déclaré Hermen Hulst, Directeur de PlayStation Studios. « Réunissant un style de jeu captivant, une histoire envoûtante et un monde impitoyable, Returnal a tenu en haleine la communauté PlayStation, et nous nous réjouissons de notre collaboration avec l’équipe pour concrétiser sa vision créative ambitieuse dans le cadre de futurs projets. »

Si l’on reste encore assez contrariés par la fermeture du Japan Studio, que l’on espère contrée par des partenariats à venir, force est de constater que l’acquisition d’Housemarque est du genre à rassurer une partie des joueurs. Et l’on en fait partie. Dorénavant, tous les regards se tournent vers un autre studio très ami de Sony Interactive Entertainment : Bluepoint, dont la rumeur du rachat est revenu avec grande insistance…

Articles liés
News

Puzzle Bobble 3D Vacation Odyssey : une édition physique arrive

2 mn de lecture
Puzzle Bobble 3D : Vacation Odyssey se met en boîte Puzzle Bobble, que les joueurs expérimentés connaissent aussi sous le titre de Bust-A-Move, est une licence des plus prestigieuses dans le milieu de l’arcade. On y retrouve les petits et mignons dragons de Bubble Bobble, dont le pouvoir de cracher des bulles est ici mi à profit pour un autre game design. Rappelons que la série nous demande de choisir un angle de tir afin d’aligner trois bulles de couleurs identiques, ceci dans le but d’éliminer celles qui s’entassent à…
News

Wonder Boy Collection annoncé par ININ Games

1 mn de lecture
Wonder Boy Collection annoncé par l’éditeur ININ Games Bon, on ne peut pas le cacher : sur notre site on est des joueurs expérimentés. Dans le sens, on en a vu, des vertes et des pas mûres, comme disaient nos aïeux. Et en tant que tels, nous avons connu la grande époque des consoles 8 bits. Dès lors, certains titres sonnent à nos oreilles comme de douces mélopées. Assurément, Wonder Boy, licence aussi désuète que phare d’un Sega l’ayant totalement oublié, en fait partie. Très bonne nouvelle, ININ Games vient…
News

Moto Roader MC : un autre classique de Masaya fait son retour

1 mn de lecture
Moto Roader MC : Masaya encore mis à l’honneur ! Serait-on entrain d’assister à la véritable naissance de Ratalaika Games ? Après quelques années à sortir des jeux franchement douteux (ah, Shadow of Loot Box…), voilà que l’éditeur s’est trouvé une autre route à suivre. Celle-ci nous mène vers le retrogaming, et des plus intéressants qui plus est ! C’est ainsi que l’entité nous a récemment proposé deux jeux du très regretté studio Masaya : Gley Lancer et Gynoug, ce dernier étant carrément culte. Eh bien voilà une annonce qui…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

×
News

Dolmen : Massive Work Studio et Prime Matter s'associent