Test

Farming Simulator 22 Premium Edition – Test – PlayStation 5

3 mn de lecture
image test farming simulator 22 premium edition
image playstation 5 farming simulator 22 premium edition
  • Farming Simulator 22 : Premium Edition
  • Disponible sur : PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series, Xbox One, PC
  • Développé par : Giants Software
  • Edité par : Giants Software
  • Sortie le : 14 novembre 2023
  • Genre : Simulation de ferme
  • image pegi3

Farming Simulator 22 : Premium Edition, une version très enrichie

Paru voilà maintenant deux années (que le temps passe vite !) Farming Simulator 22 fut un très bon millésime. Alors que cet épisode était particulièrement attendu, promettant un véritable gap avec son prédécesseur et marquant aussi l’indépendance du studio Giants Software (désormais distribué par mes chouchous de Plaion). Avec ses désormais sept DLC, apportant un énorme contenu additionnel, l’expérience de base est bien plus solide. Du coup, la sortie de ce Farming Simulator 22 : Premium Edition se justifie, et les joueurs désirant obtenir l’intégralité de l’expérience feraient bien de s’y pencher.

Avant d’aller plus loin, sachez que cet article s’attarde sur les nouveautés. Les bases du gameplay seront à retrouver dans mon test de FM 22. On retrouve donc l’intégralité du contenu d’origine, avec comme ajout l’extension significative de la diversité des cultures et des activités agricoles. Cultiver des champs de maïs, de blé, de soja et bien d’autres offrait déjà une bonne grosse dose de fun pour les fans de la licence. Dans Farming Simulator 22 : Premium Edition, elle gagne évidemment en intensité, ce qui pourra d’ailleurs être très (trop ?) impressionnant pour les débutants. Mon conseil : se concentrer d’abord sur un objectif précis, ne pas vouloir tout faire, tout de suite. La gestion de l’élevage n’a pas réellement bougé das l’esprit, mais elle reste hyper complète et assez réaliste. La sylviculture reste toujours une activité distincte, avec la possibilité de gérer des forêts et de couper du bois pour diverses utilisations.

L’un changement majeurs du jeu d’origine était le cycle complet des saisons. Les saisons influent directement sur les conditions de croissance des cultures, la météo et les activités agricoles disponibles. Cela ajoute une dimension stratégique significative, obligeant les joueurs à adapter leurs méthodes de gestion en fonction des saisons en constante évolution. Ce point ne bouge pas d’un iota, mais est mis en relief par les nouvelles cartes de Farming Simulator 22 : Premium Edition. D’ailleurs, le terrain de Zielonka justifie à lui seul l’achat de cette itération, avec des activités uniquement disponibles sur ces terres, je pense surtout à l’investissement dans des usines capables d’ouvrir à la production d’aliments en boîte de conserve. Voilà déjà de quoi changer assez radicalement l’expérience, la compléter fondamentalement.

La carte Zielonka, grande star de cette édition

Farming Simulator 22 : Premium Edition introduit tout ce qui fut contenu dans les DLC précédents, donc attendez-vous à une pluie de nouveaux constructeurs, avec tout ce qu’il faut d’outils ou de véhicules. Les chiffres sont énormes : une vingtaine de cultures différentes, plus de cent-ciquante marques, et près de quatre-cent engins. Si la licence a longtemps fait rire les non-passionnés, elle devient de plus en plus colossale… mais toujours aussi perfectible. L’aspect multijoueurs pourrait gagner en utilité, même si la coopération peut effectivement aider grandement. Mais j’aurai aimé plus d’intérêt à la compétition, par exemple. C’est sans doute ce que je surveillerai dans la future édition : le genre est ouvert à plus de features en ligne, il faut donc que ça s’améliore.

Autre petit regret, l’absence d’améliorations d’ordre technique. Qu’on soit clair, le jeu d’origine marquait une certaine avancée dans ce domaine, et le soft se fait désormais plutôt mignon. On est loin de ce qu’on moquait dans les premières édition de la licence ! Farming Simulator 22 : Premium Edition n’est donc pas une révolution, mais ça reste acceptable, voire carrément impressionnant dans le détail des modèles 3D. On comprend que les marques fassent confiance aux développeurs, tant ces derniers respectent leurs rendus. Par contre, la physique reste un peu étrange. Surtout, l’intelligence artificielle des PNJ reste peu réaliste, les fait agir sans une once de prudence, de conscience que le joueur existe. Il faudra que le futur FM soigne cela, et l’on tiendra alors une nouvelle référence.

Conclusion

En conclusion, Farming Simulator 22 : Premium Edition représente une avancée notable le contenu. Les nouveautés telles que la diversification des cultures, l’énorme carte Zielonka, les innombrables engins, doivent retenir l’attention des passionnés. Certes, tout le reste fait du surplace, je pense surtout aux fonctionnalités en ligne et à la technique, mais personne n’attendait une évolution dans ce sens. Voilà de quoi satisfaire les plus impliqués, tandis que les nouveaux venus risqueront d’être un peu perdus dans ce flot de possibilités.

16 /20
Articles liés
Test

Trails of Cold Steel III & IV - Test - PlayStation 5

4 mn de lecture
Trails of Cold Steel III & IV, aussi exigeant que chronophage Alors que ce début d’année 2024 est sans aucun doute le plus chargé en grands JRPG depuis bien des années (Persona 3 Reload, Like A Dragon : Infinite Wealth, Final Fantasy VII Rebirth, et bientôt l’ultra-attendu Unicorn Overlord), voilà que Nihon Falcom et son éditeur NIS America nous propose une petite compilation pas piquée des hannetons. Lancé, depuis quelques temps, dans l’objectif de proposer leurs licences communes sur toutes les plateformes, le duo nous livre aujourd’hui Trails of Cold…
Test

Like A Dragon : Infinite Wealth - Test - PlayStation 5

6 mn de lecture
Like A Dragon : Infinite Wealth, le JRPG tient son nouveau maître Sorti voilà quatre ans, Yakuza : Like A Dragon est sans doute l’un des plus grands tournants de l’Histoire, pourtant si riche, de Sega. Si Sonic reste évidemment la grande mascotte de l’éditeur, la licence des développeurs du Ryu Ga Gotoku Studio est, particulièrement depuis Yakuza 6, sur la voie royale de la popularisation. C’est, pour ma part, l’une des plus belles satisfactions sur ces dernières années. Souvenons-nous comme nous étions seuls, en 2006, quand Kazuma Kiryu a…
Test

Helldivers 2 - Test - PlayStation 5

4 mn de lecture
Helldivers 2 : le vrai grand début du jeu-service Alors que ce début d’année 2024 est clairement placé sous le signe du J-RPG de grande qualité (Persona 3 Reload, Like A Dragon : Infinite Wealth, Granblue Fantasy : Relink, bientôt l’énorme Final Fantasy VII Rebirth…), un genre a tout de même droit à un coup de projecteur pour le moins surprenant. Le jeu-service, ou GaaS pour les initiés, est celui-ci, et c’est une véritable surprise que de me voir en dire du bien. Car votre dévoué serviteur ne cache pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×
Test

Goat Simulator 3 - Test - PlayStation 5